La Commission Épiscopale pour les Ressources Naturelles (CERN)

Origine et création

La Commission Épiscopale pour les Ressources naturelles (CERN) est née d’une réflexion des évêques de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) par rapport à la situation socio-économique de la RD Congo lors de la 43ème Assemblée plénière tenue en juillet 2007. Il a été constaté un paradoxe : « L’abondance des ressources dont regorge la RD Congo face à la pauvreté de la population congolaise ». A ce paradoxe s’ajoutent les conflits suscités par l’exploitation de ces ressources naturelles : « Au lieu de contribuer au développement de notre pays et profiter à notre peuple, les minerais, le pétrole et la forêt sont devenus des causes de notre malheur » (Cfr.  ‘’ A vin nouveau, outres neuves ‘’, Message de l’Assemblée plénière des évêques de la CENCO, juillet 2007).

Par décision n°13 de l’Assemblée plénière, le 7 juillet 2007, les Evêques créent une Commission Épiscopale ad hoc pour les Ressources Naturelles (CERN),  fonctionnant comme organe technique d’étude chargé de suivre toutes les questions inhérentes à l’exploitation et la gestion des ressources naturelles.

Opérationnelle depuis 2008, la CERN a fonctionné  pendant cinq ans et a rendu les services attendus par ses créateurs.

Vu les enjeux des ressources naturelles pour le pays, les évêques  ont ensuite décidé de changer  les statuts de la CERN. Ainsi, en  juin 2013 lors de leur 53ème Assemblée plénière, les évêques ont décidé du changement du statut de la CERN qui est passé d’une commission ad hoc à une commission à part entière de la CENCO.

En juin 2015, le Comité permanent des évêques « a accédé à la demande de la CERN d’élaborer des statuts en vue d’obtenir la personnalité juridique » conformément à la loi congolaise en ce qui concerne les Associations Sans But Lucratif et Etablissements d’Utilité Publique. Les Statuts de la CERN ont  alors été approuvés par l’Assemblée Plénière Extraordinaire de la CENCO le 24 février 2017.

 

Mission et vision

  • Suivre toutes les questions relatives à l’exploitation des ressources naturelles,
  • Proposer des alternatives et des actions en vue d’une gestion desdites ressources qui tienne compte de la dignité humaine, du respect des droits humains et de l’équilibre de l’environnement.

A travers la CERN, la CENCO vise un Congo où les ressources naturelles et leur exploitation contribuent au développement des Congolais et à l’équilibre de l’environnement.

Valeurs auxquelles s’attache la CERN (Cfr. Doctrine sociale de l’Eglise)

  • Dignité humaine, souveraineté des peuples et de la nation congolaise;
  • Bonne gouvernance et transparence dans l’exploitation et la gestion des ressources naturelles;
  • Équilibre Homme-Environnement.

Stratégie

La CERN agit essentiellement à deux niveaux:

  • Au niveau des décideurs, la CERN mène des plaidoyers en vue d’influencer les lois, les politiques et les décisions en rapport avec l’exploitation, la gestion des ressources naturelles et le respect de l’environnement en RDC.
  • Au second niveau, la CERN informe, forme et conscientise la population pour un monitoring (un contrôle citoyen) de la gestion des ressources naturelles et l’adoption des attitudes responsables sur le plan économique, social, culturel et environnemental.

La CERN œuvre aussi en synergie avec les organisations de la société civile locale, nationale, régionale et internationale ayant des objectifs similaires, ainsi que d’autres instances politico-administratives et économiques.

Axes d’intervention

  • Organisation de la population et dialogue tripartite:
    Observatoires des ressources naturelles (ORN), Cadres de concertation (CDC) et capitalisation du travail des Comités locaux de gouvernance participative (CLGP).
  • Formation: production des modules sur les droits et obligations des parties prenantes dans le domaine des ressources naturelles, formation des ORN, des CLGP, sensibilisation des populations.
  • Plaidoyer au niveau local, national, régional et international:
    recherche-action, participation à des réunions de décision, appui technique à la prise de position des évêques dans le domaine des ressources naturelles;
    Encouragement du dialogue tripartite: Administration- Exploitants- Société civile;
  • Diffusion des informations sur les ressources naturelles.

Quelques réalisations

  • Appui technique au plaidoyer CENCO-USCCB (Conférence Épiscopale Américaine) pour l’adoption de la loi Dodd Frank (2010).
  • Plaidoyer (comme membre de la coordination des plaidoyers de la société civile pour la gouvernance des ressources naturelles, CPSCGRN) pour l’adoption de la loi portant régime général des hydrocarbures, 2014-2015).
  • Plaidoyer (comme membre de la CPSCGRN) pour la révision du Code minier (2012-2018).
  • Accompagnement en justice  des personnes victimes des violations des droits humains à Durba (Province du Haut-Uélé) et à Namoya (Province du Maniema) (2016).
  • Accompagnement de la communauté de Namoya pour la signature du cahier de charge avec l’entreprise Banro (2013).
  • Accompagnement de la communauté de Lufupa (Kolwezi) dans l’élaboration du plan de développement local (2015-2016).

Partenariat

La CERN a développé des partenariats tant au niveau national qu’international.

  1. Partenaires nationaux
  • Coalition Publiez Ce Que Vous Payez…
  • Comités Locaux de Gouvernance Participative (CLGP)
  • Commissions épiscopales et diocésaines
  • Institutions et services de l’Etat
  • Organisations d’Eglises sœurs
  • Organisations de la Société civile œuvrant dans le secteur des ressources naturelles, des droits humains et de développement.
  1. Partenaires internationaux
  • Action de Carême Suisse
  • CAFOD
  • Caritas Luxembourg
  • Catholic Relief Services (CRS)
  • CCFD-Terre solidaire
  • CIDSE
  • CORDAID
  • Développement et Paix
  • Entraide missionnaire
  • EURAC
  • Franciscans International
  • Misereor
  • OSISA
  • Pain pour le Prochain
  • SARW
  • Secours catholiques Caritas France
  • Union Européenne
  • World vision
  • WWF