RDC : Un laboratoire de biologie du bois ouvert à Yangambi

Un laboratoire de biologie du bois a été ouvert le dimanche 28 avril 2019 à Yangambi dans la province de la Tshopo, dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC).

Cette première expérience en Afrique subsaharienne est une intiative du Musée Royal de l’Afrique centrale en Belgique (MRAC), indique un communiqué.

Situé dans la Réserve de biosphère de Yangambi, au cœur du bassin du Congo, le nouveau laboratoire servira aux scientifiques congolais et internationaux pour y mener des actions de recherche de pointe sur l’anatomie du bois et la dendrochronologie (étude des cernes de croissance des arbres) afin de mieux comprendre le rôle des forêts dans l’adaptation et l’atténuation du changement climatique, indique cette source.

Le laboratoire bénéficiera aux universités et instituts congolais comme l’INERA (Institut National pour l’Étude et la Recherche Agronomiques) et l’Université de Kisangani; il s’inscrit dans le cadre du projet FORETS (Formation, Recherche et Environnement dans la Tshopo), qui est financé par l’Union européenne et coordonné par le Centre de recherche forestière internationale.

Pour assurer la continuité de l’initiative, le MRAC forme des chercheurs congolais à la gestion du laboratoire qui sera autonome à la fin du projet FORETS en 2021.

La Réserve de biosphère de Yangambi présente une biodiversité remarquable, mais est menacée par la surexploitation des ressources naturelles par les communautés locales qui en dépendent pour leurs moyens de subsistance.

Le projet FORETS vise à protéger cet écosystème précieux en encourageant le développement local et l’entrepreneuriat, en soutenant les travaux de recherche et en renforçant les capacités locales.

Cern

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *