RDC : deux corps atteints par balles découverts dans le parc des Virunga

Deux corps ont été découverts lundi 1er avril matin dans la région de Kibati dans le parc des Virunga, dans l’est de la République démocratique du Congo, a rapporté mardi 2 avril 2019 le site internet de la Radio Okapi.
Ces  deux personnes, « des gardes-parcs travaillant pour le compte de l’ICCN, ont été atteintes par des tirs de balles réelles » et « une autre personne a été grièvement blessée », selon cette source. « Toutes les victimes font partie d’une organisation locale, partenaire de l’ICCN », précise-t-on par ailleurs.
Créé en 1925, le Parc national des Virunga, jadis Parc Albert, est le plus ancien parc national de la République démocratique du Congo et d’Afrique.  Ce joyaux s’étend sur 790.000 ha et présente une diversité d’habitats incomparable, allant des marécages et des steppes jusqu’aux neiges éternelles du Rwenzori, à plus de 5.000 m d’altitude, en passant par les plaines de lave et les savanes sur les pentes des volcans. Quelque 20.000 hippopotames fréquentent ses rivières, le gorille de montagne y trouve refuge, et des oiseaux en provenance de Sibérie viennent y passer l’hiver, d’après l’Unesco.
Le site inclut les massifs spectaculaires des Rwenzori et des Virunga qui abritent les deux volcans les plus actifs d’Afrique. La grande diversité des habitats a donné lieu à une biodiversité exceptionnelle, notamment des espèces endémiques et des espèces rares et mondialement menacées comme le gorille de montagne.
Cern

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *