« Le manque d’accès à l’eau est une honte pour l’humanité », estime le Pape François

« Le manque d’accès à l’eau est une honte pour l’humanité », une atteinte à la dignité humaine,  a estimé le Souverain pontife dans son message adressé aux participants à la conférence sur « la gouvernance d’un bien commun : accès à l’eau pour tous », organisée par le Vatican le 8 novembre à Rome.

Le souverain pontife s’est alarmé des statistiques dramatiques de la soif dans le monde et du fait que de nombreuses personnes tombent encore malades en raison d’une mauvaise qualité d’eau, ce qui est « une énorme honte pour l’humanité du XXIème siècle ». Pour le Pape, le manque d’accès à l’eau est une atteinte à la dignité humaine.

Le Pape a rappelé que « le Saint-Siège et l’Eglise sont engagés à favoriser l’accès à l’eau potable à tous ».

Le Pape François a encouragé par ailleurs les participants à ce colloque à s’interroger sur la dimension spirituelle et culturelle de l’eau, importante dans les diverses traditions religieuses.

Le Pape a déploré le fait que dans de nombreux pays, la population n’ait pas accès à l’eau potable alors que les armes qui contribuent à détériorer la situation sécuritaire et sociale ne manquent pas. « La corruption et  les intérêts économiques qui excluent et qui tuent prévalent trop souvent sur les efforts qui, de manière solidaire devraient garantir l’accès à l’eau », juge le Pape François.

« J’espère que les participants qui interviennent et participent à ce colloque puissent dans leurs environnements respectifs, professionnels et politiques, partager l’urgence, la volonté et la détermination nécessaire », a dit le Souverain pontife.

Cern

 

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *